Page d'accueil > Océanie > Contenu de l'article

Les législateurs britanniques recommandent un contrôle strict de Facebook pour l'empêcher de devenir un "gangster numérique"

Les médias français ont déclaré que les législateurs britanniques voulaient mieux contrôler Facebook et les empêcher de devenir des gangsters du numérique.

Selon le rapport de l'AFP du 18 février, le Comité du numérique, de la culture, des médias et des sports de la Chambre basse du Parlement britannique a souligné dans un rapport rendu public le 18: Les entreprises telles que Facebook ne devraient pas être autorisées à dominer le monde en ligne. Au-dessus des lois, agissez comme un «gangster numérique».

Ce rapport examine le phénomène de la fausse nouvelle et son impact sur les récentes élections au Royaume-Uni depuis plus d'un an, y compris l'impact du référendum sur le Brexit tenu en juin 2016. L'enquête s'est concentrée sur l'application de Facebook.

Afin de lutter contre les contenus préjudiciables ou illégaux et de protéger les données personnelles des utilisateurs, ce rapport de cent pages recommande l'instauration d'une éthique obligatoire. Le respect du Code sera garanti par un organisme de réglementation indépendant, habilité à engager des poursuites judiciaires et à infliger de lourdes peines.

Krim Palan, responsable des politiques publiques pour Facebook au Royaume-Uni, a déclaré dans un communiqué qu'il était ouvert à toute réglementation significative et qu'il n'avait pas attendu la suite donnée au rapport. Nous avons opéré un changement important. Tous les avis sur la politique sur Facebook sont autorisés, leurs sources de financement sont mentionnées et le contenu sera stocké dans le fichier pendant 7 ans.

Cependant, les membres du Comité parlementaire britannique estiment que Facebook ne fait pas assez pour combattre les fausses informations et autres contenus préjudiciables. Le rapport a également appelé le gouvernement britannique à lancer une enquête indépendante sur les influences étrangères.

Dernières nouvelles internationales