Page d'accueil > Amérique du sud > Contenu de l'article

Organisation d'une grande exposition de photos de modèles avant la Fashion Week de Paris contre la discrimination contre l'obésité

Paris d'outre-mer, le 25 février À l'heure actuelle, une grande exposition de photos de mannequin est organisée sur le mur extérieur de la Caserne Napoléon, près de la ville française de Paris. L'exposition de photos en plein air, qui a duré jusqu'au 9 mars, s'inscrit dans le cadre d'une campagne contre l'obésité lancée par la Ville de Paris.

Selon l'Agence France-Presse, l'exposition de photos était un défilé de mode à grande échelle tenu à la mairie de Paris. Le but de l'exposition est de promouvoir le concept d'obésité anti-obcerce auprès des citoyens parisiens et des participants à la Fashion Week avant l'ouverture de la Fashion Week à Paris le 25 février.

Le mannequin de grande taille montre la photo du défilé présentée par Jerry. Jerry est une enseignante d'espagnol et sa carte de visite est imprimée avec ses propres mesures. Tout le monde a le droit de poursuivre la mode! Elle a dit.

Dans l'exposition de photos sur le thème de la lutte contre la discrimination liée à l'obésité, chaque modèle de grande taille est accompagné d'un texte indiquant l'impact positif de ce défilé spécial sur les personnes obèses. Le commentaire de la photo de Jerry se lit comme suit: Je sors et suis plus fermement opposé à la discrimination.

Jerry, 36 ans, a déclaré que je suis très gros et que je ressens souvent de la discrimination dans ma vie. Elle a également déclaré que l'objectif de la propagande ne consiste pas à nommer le gras, mais à dire au public que les gros doivent également sortir de chez eux, s'habiller, s'habiller et s'intégrer à la société.

L'initiatrice de l'exposition est Alena Bidar, adjointe au maire de la ville de Paris, chargée de l'égalité des sexes et de la lutte contre la discrimination. Elle pense que le concept de mode est en train de changer, mais que les progrès sont encore lents, loin de la diversification.

La récente directrice artistique de Chanel, qui venait de décéder, et Karl Lagerfeld, surnommé l'empereur de la mode, ont publié à plusieurs reprises des déclarations qui discréditeraient les personnes obèses et ont même conduit à la poursuite d'organisations de défense des droits des femmes. Cela montre également que les préjugés de l'industrie de la mode contre le corps des femmes sont profondément enracinés.

Le directeur artistique de l'exposition photo, Van Cham McDom, a déclaré que les modèles aux teintes de peau différentes sont visibles sur la scène et que l'âge n'est plus un tabou, mais comparé à New York et à Londres, les grands chantiers parisiens. Les modèles sont encore rares et le concept de mode a pris du retard. (Réseau Outre-Mer - France - Jianwu Long)

Dernières nouvelles internationales