Page d'accueil > Afrique > Contenu de l'article

Les forces de sécurité irakiennes ont été pris en embuscade par "l'Etat islamique" 6 morts sur 31 blessés

Agence de presse Xinhua, Bagdad, 7 mars - L'armée irakienne a déclaré le 7 décembre que des membres de la sécurité de l'organisation de mobilisation du peuple irakien avaient été pris dans une embuscade par des militants extrémistes de l'Etat islamique dans le nord de l'Irak, tuant six membres du personnel de sécurité et blessant 31 autres.

Le Commandement des opérations conjointes en Iraq a indiqué dans une déclaration qu'une flotte de dizaines de personnes mobilisant des agents de sécurité s'était rendue dans la région de Mahmuul, au sud de Mossoul, dans la province de Ninawa, dans la soirée du 6 avril. A été pris en embuscade par des éléments armés.

Les forces de sécurité des renforts se sont ensuite précipitées sur les lieux et ont commencé à chercher des militants.

Le colonel Mohamed Bhazi, policier de Salahuddin, a déclaré à Xinhua que les membres des forces de sécurité attaqués venaient de Tuzhuermatu, dans la province de Salahuddin, et qu'ils revenaient de Mossoul en voiture. La ville de Tuzhuermatu prend des vacances et ne porte que des armes légères.

En décembre 2017, l'Irak a annoncé une victoire historique dans la lutte contre l'État islamique, mais des extrémistes se cachent toujours dans des zones reculées de l'Irak, dans l'attente d'une attaque.

L'Organisation de mobilisation du peuple a été incorporée aux forces de sécurité irakiennes en mars 2018 et obéit directement au ministère irakien de la Défense.

Dernières nouvelles internationales